La capacité d’adaptation, faculté indispensable du BUSINESS ANALYST

LOGOS IT Services a développé une expertise unique dans l’exploration et l’exploitation des données. Dans ce contexte, l’éditeur de la plateforme iDETECT recrute des DATA ANALYSTS, des DATA MANAGERS ou encore des BUSINESS ANALYSTS.

LOGOS IT Services a développé une expertise unique dans l’exploration et l’exploitation des données. Dans ce contexte, l’éditeur de la plateforme iDETECT recrute des DATA ANALYSTS, des DATA MANAGERS ou encore des BUSINESS ANALYSTS. Tout au long de ce mois de novembre, il vous ouvre ses portes chaque mardi pour vous présenter les métiers de la donnée. L’occasion pour nous d’évoquer les qualités requises pour exercer ces nouvelles professions.

Nous avons vu, lors des deux précédents articles, que tout DATA ANALYST ou DATA MANAGER devait faire preuve d’une curiosité sans limite, démontrer de bonnes facultés de communication, être capable de travailler en équipe… Ces métiers sont récents. Il faut encore les bâtir. Et c’est en étant au contact du Core Business de l’entreprise, de ses processus et de ses besoins, que l’on parvient à relever de nouveaux défis au départ de la donnée. « Dans ce contexte, la fonction du Business Analyst est primordiale, explique Alice Henquinet, Talent Search Officer au sein de LOGOS IT Services SA. C’est lui qui reçoit les demandes clients et qui doit pouvoir apporter les réponses en travaillant avec les équipes d’analystes de la donnée. Il doit donc comprendre le métier, les processus qui le sous-tendent, les enjeux. A lui de traduire les besoins en termes techniques pour, au final, conseiller le business du mieux possible. »

Flexible et diplomate

Le Business Analyst, que l’on parle d’un projet de valorisation de la donnée ou de tout autre chantier digital, est l’interface entre le métier et les équipes techniques. Il doit accompagner les projets, depuis leur initiation jusqu’à leur terme, accompagner l’évolution des besoins tout au long. « Quand nous recrutons un Business Analyst, nous sommes particulièrement attentifs à sa capacité d’adaptation. Au-delà des compétences techniques, il doit faire preuve d’une grande flexibilité et se montrer suffisamment diplomate pour agencer les attentes des uns et les contraintes des autres, assure Alice Henquinet. Mais, surtout, il doit être en mesure de se mettre dans les chaussures du client d’une part et de comprendre les enjeux techniques d’autre part. »

Bien apprécier les enjeux généraux

Le Business Analyst passe beaucoup de temps sur le terrain, chez le client. « Considérant notre base clientèle, c’est quelqu’un qui est appelé à beaucoup voyager, indique la Talent Search Officer. Surtout, nos Business Analysts sont des gens passionnés par le domaine dans lequel nous évoluons, à savoir la lutte contre la cybercriminalité, le financement du terrorisme et la fraude financière. Les évolutions technologiques, notamment en matière de Big Data, de Machine Learning et d’Intelligence Artificielle, constituent pour eux un terrain à travers lequel ils trouvent à s’épanouir. S’ils sont moins portés sur les détails techniques, c’est parce qu’ils ont su prendre le recul nécessaire pour mieux apprécier les enjeux généraux, la manière dont une technologie peut répondre à de nouveaux défis. Ils ont une bonne connaissance des aspects fonctionnels, comment le métier évolue, et les nouvelles problématiques des clients. »

Des professionnels de l’IT qui ont été vers le métier

Souvent, les meilleurs Business Analysts sont des professionnels de l’IT qui, désireux de mieux comprendre les processus, avec la volonté de mettre leurs compétences au service des performances de l’organisation, se sont rapprochés du métier. « Ces professionnels sont animés par la volonté de comprendre à quoi sert chaque projet, mission, opération, afin de s’assurer qu’il s’inscrit dans un processus pertinent, au service d’un objectif clairement défini », assure Alice Henquinet.

Des critères essentiels à l’embauche

Pour LOGOS IT Services, pour chaque fonction en lien avec la valorisation de la donnée, il faut pouvoir disposer de compétences techniques, mais plus encore d’aptitudes psychologiques permettant à chacun de mieux évoluer, d’apprendre, de s’épanouir dans un environnement digital en mutation permanente. « On parle ici de nos valeurs, d’éléments qui constituent des critères essentiels au cœur de nos processus de recrutement, poursuit Alice Henquinet. Les besoins sont importants, et les talents souvent rares. Toutefois, nous veillons pour chaque recrutement à nous assurer que le candidat pourra bien s’intégrer au cœur de notre environnement, de nos équipes prêtes à relever de nouveaux défis au quotidien. »

 

Rencontez l’équipe aux Data Days !