Clearstream trace son horizon 2012-2017 à la conquête de nouveaux succès IT

En mai dernier, les lecteurs d’ITnation et un jury composé de membres de l’APSI élisaient Yves Baguet au titre de CIO of the Year 2012 lors du Gala Golden-i, un prix soutenu par le cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers à Luxembourg. Un titre que le CIO de Clearstream à Luxembourg acceptait bien volontiers au nom de ses […]

Yves-BaguetEn mai dernier, les lecteurs d’ITnation et un jury composé de membres de l’APSI élisaient Yves Baguet au titre de CIO of the Year 2012 lors du Gala Golden-i, un prix soutenu par le cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers à Luxembourg. Un titre que le CIO de Clearstream à Luxembourg acceptait bien volontiers au nom de ses équipes et de la communauté des CIO à Luxembourg. « Les gars ont fait un super boulot ! », dit Yves Baguet.

A cette occasion, ITnation a rencontré le CIO de l’année d’ITnation, qui revient sur les faits marquants de 2011 et du premier semestre 2012. D’une part, le département IT de Clearstream aura rempli ses objectifs haut la main en assurant l’essentiel de sa mission: à savoir l’excellence opérationnelle de systèmes informatiques de la banque. Mais déjà, 2012 s’annonce comme une charnière pour Clearstream IT. En effet, elle vient d’achever le plan stratégique précédent qui courrait sur les années 2007 à 2012. Elle vient donc de dessiner ses nouvelles ambitions pour les cinq prochaines années dans un monde dit Post T2S (Target2 Securities), qui redéfini les règles du jeu du secteur. Clearstream aura aussi su s’engouffrer dans un nouveau type de gestion hautement stratégique pour les institutions financières avec la gestion de leur collatéral (actifs en couverture des risques de crédit).

Mais 2012 aura aussi été l’année d’un non-événement. En effet, l’intention des deux leaders boursiers NYSE/Euronext et Deutsche Börse de créer conjointement un nouvel ensemble a été rejeté par une décision de l’Union européenne sur le principe de la position dominante que le nouveau groupe aurait pu détenir. Pourtant, le chemin vers la fusion aura été source de nombreuses idées, concepts, ambitions et challenges… Une période que Clearstream compte bien aussi mettre à profit pour son avenir. En IT, cela pourrait notamment passer par un renforcement de l’activités de Services et Business Process Outsourcing de Clearstream Services, la division tournée External Business, qui a signé en 2011 une croissance record de 54% de son volume d’affaires. Tout cela renforce aussi l’adhésion de Clearstream au sein du groupe Deutsche Börse.

Pour conduire à bien ses nouvelles ambitions, Clearstream a déjà jeté les base d’un nouveau modèle: une architecture renouvellée, qui laisse entrer de façon importante l’Open Source, rendant les piliers de l’IT en tant que commodité. Elle renouvelle aussi l’intégralité de ses relations avec des service providers en étendant d’une part son nearshoring interne à Prague, mais aussi en établissant de nouveaux frameworks agreements avec le marché.

Plus personnellement, Yves Baguet met aussi en garde la communauté d’affaires à Luxembourg, Board et Executive des entreprises et head of IT, justement au regard du métier de CIO. Refusant toute attitude Risk Adverse tout en restant proche et à l’écoute du monde extérieur, l’IT de Clearstream veut participer pleinement à la réussite du modèle d’affaire de l’entreprise. Yves Baguet s’inquiète aussi sur la gestion des nouveaux talents et la pyramide des âges vieissante qui est vigueur en Europe continentale. Mais in fine, plein d’espoir, il constate que la marque ‘Luxembourg’ est toujours aussi attractive et que les portes s’ouvriront à ceux qui sauront saisir leurs chances. Clearstream sera certainement encore un des fers de lance de l’IT grand-ducale à l’avenir: tout le monde s’engage à le faire…

Partie 1: le bilan

 Partie 2:  les bénéfices d’une fusion qui n’aura pas lieu

Partie 3: Clearstream pour devenir le Best Collateral Manager dans un monde Post T2S

Partie 4: Le CIO est un homme d’anticipation

Télécharger le Grand Entretien au format .pdf :
[download id= »12″]